La tapenade aux olives vertes

Toujours pour l’apéro (le meilleur moment de la journée, je vous rappelle), voilà une petite recette facile et sympa  : la tapenade aux olives vertes et au basilic.

J’avais choisi de la tartiner sur des toasts grillés aux olives et le résultat était pas mal du tout ! Je trouve que ça permet de faire des petites bouchées légères et que cela change des rillettes de poissons ou des terrines que l’on peut habituellement grignoter..

Il y a quelques jours, on a aussi testé dans des wraps avec un mélange de crudités, le résultat était pas mal du tout et ça relevait agréablement un dîner végétarien !

tapenade_01

Ingrédients pour 2 petits pots :

  • 250 g d’olives vertes dénoyautées
  • 1 gousse d’ail (je suis flemmarde alors j’utilise 1 cuillère à café d’ail coupé Picard)
  • 1 cuillère à soupe de câpres
  • 1 botte de basilic (comme j’ai pas de basilic sur ma terrasse en cette saison, j’ai mis 2 cuillères à soupe de basilic coupé de chez Picard)
  • 1 pincée de piment d’Espelette
  • ¼ de citron jaune (environ 1 à 2 cL de jus de citron)
  • 5 cL d’huile d’olive
  • Sel, poivre

 

Recette :

Pressez le citron, épluchez l’ail et effeuillez le basilic.

 

Dans un robot, mélangez tous les ingrédients et mixez jusqu’à ce que vous obteniez la texture qui vous convient. Personnellement, j’arrête quand il reste encore des petits morceaux d’olives.

tapenade_02

Vérifiez l’assaisonnement puis mettez dans des petits pots que vous aurez préalablement stérilisés (remplissez d’eau bouillante des pots propres puis videz l’eau et retournez-les sur un linge propres pour qu’ils sèchent).

 

Stockez les pots au frais, ils peuvent se conserver 10 jours au réfrigérateur. J’ai testé la congélation d’un pot : c’est faisable et le goût est assez bien conservé, même si la tapenade fraîche est meilleure (enfin c’est l’impression que j’ai eue).

tapenade_03

Publicités

Filet mignon séché

L’apéro, c’est le meilleur moment de la journée ! Si si si ! On trinque et on grignote des trucs bons ! Et le saucisson, c’est un de mes péchés mignons ! Donc, quand j’ai ouvert le magazine Saveurs du mois de décembre et que j’ai découvert des recettes de charcuterie à faire soi-même, je ne pouvais que tester !

Comme j’avais peu de temps, j’ai choisi une recette simple : le filet mignon séché au poivre et romarin. Quasi pas de préparation et juste un peu de patience.

filet_01filet_05

Ingrédients :

  • Un filet mignon de porc
  • 1 kg de gros sel
  • 3 cuillères à soupe de sucre
  • 1 branche de romarin
  • 3 cuillères à soupe de poivre concassé

 

Recette :

Coupez les extrémités du filet mignon de façon à obtenir un morceau de taille régulière, pour qu’il sèche de manière homogène.

Saupoudrez la viande de sucre. Déposez la moitié du sel dans le fond d’un moule à cake, mettez-y le filet mignon puis recouvrez-le du reste du gros sel. Emballez le moule de film étirable et mettez-le au réfrigérateur pendant 15h.

filet_03

Rincez le filet mignon à l’eau pour le débarrasser du sel puis séchez-le avec du papier absorbant. Ne laissez pas le filet mignon dans le papier absorbant, ce dernier a une tendance à coller sur la viande.

 

Hachez le romarin puis mélangez-le au poivre puis enrobez le filet mignon de ce mélange. Placez le filet mignon dans un torchon dont vous nouerez les extrémités. Conservez-le pendant 15 jours dans le réfrigérateur.

filet_02

Après 15 jours d’attente, vous pouvez enfin ouvrir le torchon et organiser un apéro pour goûter votée filet mignon. À mon avis, d’autres assaisonnements sont possibles, pour remplacer le poivre… Je testerai prochainement !