Le gâteau de tapioca

J’ai découvert les petites billes de tapioca grâce à mon amoureux : dans sa famille, ils en mangeaient en dessert, comme un gâteau de semoule ou du riz au lait. Lors de notre dernière visite, ma belle-maman a cédé à la demande générale et en a préparé, j’ai donc pu voir et goûter ce fameux tapioca ! J’ai légèrement adapté sa recette pour y inclure des fruits.

tapioca_01

Ingrédients (pour 2 bols ou 4  ramequins) :

  • ½ litre de lait
  • 4 bonnes cuillerées à soupe de tapioca
  • Du sucre (entre une et 3 cuillerées selon le goût de chacun, personnellement je l’aime peu sucré, je met deux cuillerées de sucre blond)
  • Un sachet de sucre vanillé
  • Facultatif : une ou 2 pommes et du beurre

 

La recette :

Faîtes bouillir le lait. Une fois à ébullition, versez en pluie le tapioca tout en remuant avec un fouet (si on verse trop vite ou sans remuer, de gros agglomérats se forment, ils ne sont ni agréables ni bons). Baissez le feu et, tout en remuant, versez le sucre. Ajoutez ensuite le sucre vanillé (sauf si vous décidez de mettre des pommes avec). C’est cuit lorsque le mélange s’épaissit et que les billes de tapioca deviennent translucides.

tapioca_02

Les pommes caramélisées au sucre vanillé :

Pelez et détaillez les pommes en petits cubes. Faites fondre le beurre dans une poêle et ajoutez les pommes et le sachet de sucre vanillé.

Faites caraméliser doucement. Alors avec juste un peu de sucre et de beurre, on n’obtient pas non plus un caramel de folie mais un petit goût pas désagréable ! Je ne voulais pas un dessert trop lourd ce soir, j’ai donc adapté mes ingrédients !

Mélangez les pommes au tapioca et versez dans les bols ou les ramequins puis laissez refroidir.

 

Ce dessert peut se manger tiède ou froid. Par contre, plus le mélange refroidit, plus il fige.

tapioca_03

Bon appétit !

Cookies aux flocons d’avoine

Il y a maintenant bientôt un an, le Père Noël m’amenait le fabuleux livre de Trish Deseine « Et mourir de plaisir ». « 100 desserts à tomber… », la promesse est bien tenue ! J’ai essayé quelques recettes et il faut bien dire qu’à chaque fois, elles remportent un franc succès !

Ce week-end, je vois mon filleul et ses quelques dents lui permettent maintenant de grignoter des biscuits. Alors, en bonne marraine cuisinière je lui fournis un stock suffisant de biscuits à chacune de mes venues. Aujourd’hui, il s’agit de lui faire goûter les fameux cookies aux flocons d’avoine.

 

Les ingrédients :

  • 100 g de sucre glace
  • 250 g de beurre
  • 225 g de farine
  • 75 g de flocons d’avoine
  • 1 cc de levure chimique
  • 120 g de chocolat pour la décoration (facultatif mais finalement c’est tellement bon avec qu’il serait dommage de s’en passer)

 

La recette :

A l’aide d’un batteur électrique (ou pas, si vous êtes très courageux), battez le beurre un peu ramolli (à température ambiante) et le sucre glace jusqu’à ce que le mélange blanchisse et gonfle. Incorporez ensuite la farine, la levure et les flocons d’avoine à l’aide d’une cuillère en bois.

Façonnez ensuite un boudin de pâte, emballez-le de film alimentaire et placez-le au réfrigérateur au moins une heure.

Préchauffez le four à 180°C. Détaillez le boudin en tranches de 1 cm d’épaisseur. Vous pouvez placer ces tranches directement sur une plaque recouverte de papier cuisson ou sur une plaque en silicone. Comme je suis un peu flemmarde en roulage de boudin de pâte, les miens ne sont généralement pas très réguliers donc je place mes tranches dans des moules à muffins en silicone. Cela donne des biscuits de taille homogène.

cookie_05

Enfournez pour 15 min de cuisson, jusqu’à ce que les cookies soient bien dorés. Laissez-les refroidir sur une grille. Si vous avez utilisé des moules à muffins, attendez un peu avant de les démouler, les cookies durciront et ne se casseront pas sur la grille.cookie_06

 

Pour les plus gourmands, faites fondre doucement le chocolat au bain-marie. Faites des zigzags de chocolat fondu sur les cookies. Pour que le chocolat durcisse, placez les biscuits au réfrigérateur. Si jamais vous avez du temps et du courage, vous pouvez tempérer le chocolat qui restera ainsi plus brillant et se conservera mieux. Je ne le fais pas, c’est tout aussi bon et les cookies sont généralement très vite engloutis !cookie_07